Canelle Doublekick

    canelle_dymo_arthuroscar

    “Ces publicités, je les connais par cœur, comme tous ceux qui vont au cinéma plus d’une fois par semaine. La séance s’ouvre invariablement par la jeune femme qui nous montre ses fesses qu’elle prétend si douces et si blanches parce qu’elle utilise « Moussavon » alors qu’il est flagrant qu’elle les aurait eues aussi blanches et non moins douces sous la mousse de n’importe quel savon. Puis la grande brune de « Chocoflac » amène ses charmes de choc, dégrafe son soutien-gorge tout en nous parlant commerce et s’effeuille de la gorge aux chevilles sous le prétexte un peu futile qu’elle dépouille en même temps un caramel de son papier d’emballage.”